Gina Dahine, B.Sc.

Doctorante en psychologie clinique

Membre étudiante de l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ)

Gina Dahine est en voie de terminer son doctorat en psychologie clinique à l’Université de Sherbrooke. Elle a complété son baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Son introduction à la relation d’aide a eu lieu lors de son passage à la Maison des jeunes de Sainte-Dorothée, à Laval, où elle s’est investie pendant plus de 500 heures à, entre autres, tenter de résoudre les conflits interpersonnels de ces jeunes. Par la suite, la doctorante a eu l’opportunité de bénéficier d’une formation d’écoute active donnée par une psychologue clinicienne d’approche humaniste. Cette formation lui a permis de comprendre les bases de l’écoute active ainsi qu’accroitre son efficacité relationnelle. Gina a élargi son champ de compétence lors de ses passages au Centre du Havre ainsi qu’à l’organisme Virage où elle est intervenue avec des personnes atteintes de cancer ainsi que de santé mentale.

Par ailleurs, ses aptitudes d’empathie, de patience, d’écoute ainsi que son sens des responsabilités et du jugement se sont intensifiées lors de ses stages et de son internat à la clinique de psychologie de l’Université de Sherbrooke. En effet, au cours des quatre dernières années, Gina a acquis de l’expérience en évaluation et en intervention en lien avec plusieurs problématiques telles que l’anxiété, les difficultés relationnelles, la dépression, les difficultés professionnelles, les deuils, les difficultés de gestion des émotions, les dépendances etc. Par ailleurs, la doctorante s’intéresse particulièrement à l’évaluation ainsi qu’à l’intervention des troubles de personnalité. Son internat clinique a d’ailleurs fait l’objet d’une spécialisation en trouble de personnalité.  La professionnelle est formée pour faire l’administration d’outils d’évaluations tels que le STIPO, MCMI-III, SCID-II etc.

Gina s’intéresse également à la population âgée. Dans le cadre sa thèse doctorale, elle se questionne sur l’influence que les nouvelles technologies peuvent avoir sur le bien-être des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. Elle est également auxiliaire de recherche à l’Université de Sherbrooke et effectue la passation de tests cognitifs (3MS, Mattis, Trail maker, Matrice de Wechsler) ainsi que de questionnaires auto-rapportés (GDS,GSES, Échelle de bien-être général) à des personnes âgées sans déficit cognitif et des personnes âgées avec démence de type Alzheimer.

L’approche utilisée par la professionnelle est la psychodynamique. Cette approche s’intéresse au concept de l’inconscient. Les difficultés psychologiques proviennent de conflits irrésolus du passé. En prenant conscience de ces conflits sur le fonctionnement actuel, le client arrive à s’en dégager. La doctorante a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des clients en s’intéressant aux émotions et conflits qui les habitent intérieurement. Elle offre des services de psychothérapie aux adolescents ainsi qu’aux adultes.

Gina graduera cette année de son doctorat clinique. Elle est actuellement membre étudiante de l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ). Elle est donc actuellement supervisée par une psychologue membre de l’OPQ. Il y a donc un travail de collaboration entre la doctorante et la superviseure afin d’optimiser le travail thérapeutique avec les clients. Gina souhaite s’orienter vers une pratique privée à temps plein lorsqu’elle obtiendra son permis de psychologue.

 

Nous sommes présentement à la recherche de professionnels

CONTACTEZ-NOUS